16 juillet 2014

Mises à jour

Quelques petites mises à jour sur le blog :
- désormais, vous pouvez savoir qui a écrit l'article grâce au tag "quand Vinz prend la plume" ou "Laeti au clavier" (à quand un tag "c'est Thaïs qui l'a dit" ?)
- les commentaires étaient mystérieusement bloqués sur la plupart des articles... C'est corrigé !
- de même, certaines notifications pour les nouveaux articles ne semblaient pas effectives... Mystère ! Mais corrigé aussi.

Du coup, les abonnés ont peut-être reçu toutes les notifications d'un coup aujourd'hui... Désolée !

Ndlr : Sachant que canalblog reste capricieux sur nos téléphones et que certaines choses (comme les tags) sont possibles sous android mais pas sur mon tél, rien ne dit que de nouveauw bugs ne vont pas survenir... Désolés d'avance !

Et enfin laissez-nous des commentaires... Ça fait toujours plaisir à lire !

Posté par teace à 18:15 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

HCM / KFC

Ho chi minh ville (anciennement Saigon), c'est un peu comme KFC. Ca marche par acronyme (HCMV) et y'a un vieux monsieur à barbe collé partout.
Dans chaque boutique, dans chaque maison, la barbe blanche de l'oncle Hô s'étire en noir et blanc ou en sépia.

téléchargement (3)

images

Pour comprendre l'admiration de son peuple, un bref coup d'oeil à sa bio : traveller du début du XXème, peintre, comis sur un bateau, déneigeur à Londres ... Et fervent défenseur de l'indépendance de tous les peuples... Un mec qui n'aurait pas dénoté dans le maquis.
Si vous n'êtes pas encore convaincus, un gars qui a botté le cul aux français puis aux américains avec une pelle et une pioche, ça force le respect.

NB : En cherchant sur le net, je suis pas le seul fou à y voir une ressemblance, y'a même un gas qui a fait ce montage ;

KFC-vs-HCM

 

Posté par teace à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Anthropologie du cyclo au Vietnam (part2)

Suite de notre analyse des bicycles.

Anthropomorphie:
Le cyclo est rarement à pédale, épisodiquement à vitesse mais majoritairement à deux temps. Il embarque sur ses frêles épaules de un à cinq locataires et des marchandises de toutes tailles, hauteurs poids longueurs ou largeur. Le cyclo n'est donc pas défini dans l'espace puisqu'après chargement, il peut être plus haut qu'une voiture ou plus long qu'un 33 tonnes.

Tenue des locataires :
Les casques intégraux n'existent pas, ici on se coiffe à l'italienne façon vespa. La toque se porte comme sur le champ de course, colorée et à motifs, de la plus puérile kitty à la patriotique mais plébiscitée étoile.

DSC_0727

DSC_0730

Par temps de pluie, fréquent pendant la saison homonyme, les capes volent au vent et les cargaisons ont droit à leur capuche.

DSC_0721

DSC_0726

Enfin, la majorité des cavaliers arborent des masques de chirurgien plus ou moins bariolés dans l'objectif avoué de faire face à la pollution car comme chacun sait, les nuages radioactifs s'arrêtent aux frontières.
En définitive, le cyclo est à Hô chi min ce que le pigeon est à la vieille mamie sur le banc du parc des buttes Chaumont, qui sème à la volée son restant de baguettes au risque de se faire fianter sur la permanente.

DSC_0427

DSC_0566 (2)

 

Posté par teace à 13:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

hoi an

Un coup d'avion vers le centre. Si le Vietnam a la forme d'un dragon, nous quittons les pattes pour nicher sur son ventre. Nous troquons le brouhaha et les klaxons pour les chants d'oiseaux, les dangers de la circulation pour un soleil implacable. Petite visite improvisée dans le vieux centre ville hier soir. Des tailleurs de vêtements et des restaurants, pas de voitures ni de cyclos. Le ciel des rues est éclairé à la lanterne.
Aujourd'hui on tente la plage mais faudra réussir à asseoir miss sur le porte bagage...

Posté par teace à 13:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Ho Chi Minh ville - morceaux choisis

- les chaises, tables et tabourets en plastique qui parsèment les trottoirs et sur lesquels les gens mangent à toute heure

- les masseuses à tous les coins de rue dans le quartier des routards (dont celle qui m'a massacrée... Pas pu dormir sur le dos pendant trois jours !)

- le portrait de l'oncle Hò, partout

- les motos, sur la route, sur les trottoirs, et leurs klaxons

- le marché de Ben Tran et ses vendeuses hors pair : "Please madam, what you looking for ?". Une ambiance incroyable mais surtout oppressante. Les tee-shirts, pantalons et éventails qui se déplient sur notre passage...

- les affiches du gouvernement, au design sympa (le texte peut-être moins mais je n'en sais rien)

- les joueurs de "patenca à la vietnamienne : un volant surmonté de trois plumes, qu'on s'envoie au pied

- les trottoirs encombrés qui servent à tout et à tout le monde sauf aux piétons Des bruits, des odeurs... Nous quittons Ho Chi Minh la grouillante pour Hoi An la tranquille !

- Et pour un apperçu du Da cau vietnamien : 

WP 20140712 003

 

Posté par teace à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :