Le communisme est toujours bien présent dans la vie de tous les jours : culte du leader Hochi min, messages du parti au petit Dej dans les haut parleurs à chaque croisement, drapeaux rouges et jaunes qui flottent partout. Quelques fois une foscille et un marteau s'y invitent. Lénine et staline s'incarnent en statue ou en nom de place... Pendant que les mc do gagnent de nouvelles adresses dans les artères principales. 
Dans la rue les affiches de propagande ont un gout désuet. On a comme l'impression d'être plongé dans un manuel d'histoire-géo de troisième. Couleurs pastels, colombes, drapeaux et invariablement des personnages censés représenter chaque couche de la société. Ces héros, le menton haut, le buste en avant lancent des regards plein d'espoir vers l'horizon.
Ces panneaux ont un petit coté anachroniques, "good bye lénine" quand sur le mur d'en face, le whooper s'étale en 4 par 3 avec formule cheese fondant pour seulement 75000 dongs

DSC_0904

WP_20140724_021

DSC_0879

DSC_0880