21 septembre 2014

Hanoi c'est surtout...

- les banyans, ces arbres aux longues lianes tombant sur la chaussée

- les rues commerçantes "à thème" : la rue des merceries, la rue des pharmacies, la rue des vendeurs de souvenirs, la rue des contrefaçons...

- les chauffeurs de rickshaw et leurs "one hour" à tous les coins de rue

- les vendeuses de beignets de banane

- le lac Hoan Kiem, notre point de repère dans la ville

- le mur longeant l'autoroute et ses fresques en graff ou mosaïque

- l'absence de K mart et autres supérettes. Bien pratiques à Ho Chi Minh, elles sont inexistantes à Hanoi !

- les magasins "Made in Vietnam" qui nous promettent du Zara, du Forever 21 et du H&M, tous alignés les uns à côté des autres et avec la même devanture

- le petit vieux et sa plastifieuse ambulante (nous avons appris plus tard que les Vietnamiens aimaient beaucoup plastifier leurs photos pour éviter que l'humidité ne les abîme)

- le mausolée Ho Chi Minh et les innombrables règles à respecter si on veut y accéder : pas de main dans les poches, ne pas être bras croisés (?!?)...

- le marché aux tissus et ses vendeuses allongées ou assises à même l'étoffe. Le paradis pour toute couturière (ou l'enfer selon son banquier).

- l'agitation nocturne de la ville. Sitôt la nuit tombée, les lieux changent totalement d'apparence et tel magasin de jouets devient pour la soirée restaurant.

Posté par teace à 20:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

20 septembre 2014

Pour moi, Mai Chau c'est...

- la gentillesse de tous les gens qui nous ont accueillis chez eux ou qui ont croisé nos routes

- le soleil, omniprésent, étouffant par moment

- les panoramas de dingue

- le taxi qui passe par des endroits digne du Paris Dakar (à quand une édition au Vietnam d'ailleurs ? :P)

- Nyo, l'instit local, qui a profité de ses vacances pour jouer les guides pour nous et nous faire partager ses connaissances en botanique. Il connaît la région comme sa poche, passe partout avec ses simples claquettes et surtout il nous a appris...

- la pêche à la libellule !!!! 

- les gamins de la montagne et notamment le petit malin qui se cachait derriere les feuilles de bananier ;-)

- l'alcool de riz, servi à tous les repas

- le marché local, la viande exposée à tous les insectes du coin et les ventilos à main censés les éloigner !

- Guong, le grand-père idéal, sa si jolie maison du bout du monde et sa tribu de petits-enfants.

- les parties de dominos, de colin-maillard, de saute-mouton à la vietnamienne (il faut tout d'abord sauter au-dessus des pieds de deux copains assis par terre en face à face, puis des deux pieds posés l'un sur l'autre, puis du bras... bref, de plus en plus haut)

- les courses faites par nos soins, la tambouille faite par Vincent et les femmes de la maisonnée, le repas partagé 

Posté par teace à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Deux ou trois choses que je retiendrai de la Baie d'(H)Along

- Halong ? Along ? l'orthographe qui change d'un jour à l'autre, d'un livre à l'autre, d'une personne à l'autre
- les îles évidemment, pointant leur nez à perte de vue autour de nous, allongés sur la jonque, seuls au monde (ou presque)
- les lagons, auxquels on accède en kayak, par des voies plus ou moins évidentes. Nous sommes passés par des entrées improbables : une bouche de monstre, une entrée insoupçonnable même à vingt mètres, nous avons dû nous coucher dans le kayak pour ne pas toucher les plafonds de pierres... bref, l'aventure !
- les singes qui ont eu l'amabilité de se montrer bien qu'on soit en juillet (merci la pluie du lendemain, prédite par notre guide : "si les singes sortent, c'est qu'il va pleuvior !")
- les méduses à portée de doigts
- le crabe de Phuc. Récupéré dans une nasse de pêcheur, amputé des pinces par Phuc, il a quand même réussi à s'échapper à toute vitesse, de sa démarche dégingandée, sur la coque du kayak de Thaïs
- faire son marché sur l'eau, directement du producteur au consommateur
- la baignade dans la Baie, tous les trois équipés de nos gilets de sauvetage
- petits coquillages de Thaïs ramassés sur la plage après notre baignade "Maman, tu as vu, ils marchent mes coquillages !" Hé oui, c'était de petits escargots de mer visiblement ;-)
- le trajet jusqu'à la Baie d'Halong : pas de doute, elle se mérite cette baie !
- Cat Ba, sa chaleur étouffante et ses touristes, qui cherchent tous le meilleur endroit où prendre leur billet pour la Baie
- notre équipage qui dort par terre ou sur la table, et nous le dos en vrac après une nuit dans... un lit :/
- les balades en kayak avec une Thaïs qui n'a pas hésité à s'endormir à bord, en toute confiance
- Teo et Sacha, les Suisses rencontrés quelques jours plus tôt dans un bus entre Hoi An et Hue, et retrouvés par le plus grand des hasards dans un lagon quasi inaccessible de la Baie ! Tout ce que j'aime dans les voyages : les rencontres, les surprises improbables...
Mais surtout... 
la nuit du 26 juillet 2014 !

26 juillet

<3

Posté par teace à 16:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
20 juillet 2014

The best of Hoi An

- les basket boats, ces bateaux de pêcheurs que Thaïs surnomme les carapaces, semblables à des casques de GI abandonnés sur la plage... Triste ironie du sort.
- les lanternes, omniprésentes, allumant la rivière de leurs reflets multicolores
- les plagistes, leurs "May I help you ?" et leur tenue de combat anti-soleil : chapeau de paille, masque, veste zippée à manches longues, jeans, chaussettes "à deux orteils" et tongs
- les spécialités culinaires locales : Cao lau, my quang, white rose et ban xeo
- notre vendeuse de bracelets sur An Bang plage et ses slogans bien rôdés : "happy hour !" - " happy wife, happy life !" - "you already have many bracelets ? Never enough !"
- les tailleurs sur mesure, promettant tous la meilleure qualité, allant jusqu'à parodier la célèbre formule : "Same Same but better !"
- la soirée mousson, qui nous a vus marcher dans 20cm d'eau, à peine protégés par nos capes de pluie à usage unique. L'occasion pour moi de tester le moto-stop gentiment proposé par une vietnamienne apitoyée par mon sort. Et le retour à l'hôtel, trempés comme des phò !
- la coupure de courant, éteignant des feux de circulation que, de toute façon, personne ne respecte et empêchant les jeunes danseuses de poursuivre leur répétition nocturne en extérieur, devant l'église
- les lanternes en papier découpé, que les gens déposent sur la rivière
- les rues piétonnes de la vieille ville
- les maisons, toujours grandes ouvertes, comme partout au Vietnam, nous laissant découvrir un morceau de la vie des habitants du lieu, qui regardant la télé, qui mangeant à même le sol, qui chantant devant son karaoké personnel...
- les.couples de mariés à la chaîne, prenant tous les mêmes photos si originales aux mêmes endroits, entre les.touristes bien peu soucieux de leur bomber leurs souvenirs du plus beau jour de leur vie

Et tant d'autres choses encore... Hoi An, une étape bien agréable de notre périple, une destination à ne pas ignorer entre les deux mégalopoles plus connues mais moins attirantes à mes yeux.

 

DSC_0448

DSC_0452

DSC_0464

DSC_0473

DSC_0507

DSC_0535

DSC_0577

DSC_0588

DSC_0592

DSC_0596

Posté par teace à 09:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
19 juillet 2014

Les pieds dans la vase...

DSC_0092

Si on m'avait dit qu'un jour je mettrais les pieds dans la vase et qu'en plus j'adorerais ça...
Ce matin, nous avons vécu une expérience unique : le travail dans les rizières.
Après avoir acheté quelques ingrédients au marché du coin et avoir visité une usine de préparation du riz, nous voilà partis pour les rizières.

DSC_0101

DSC_0135

Première expérience inattendue : la balade à dos de buffle ! Verdict : ça bouge bien sur la colonne vertébrale d'un buffle et garder son équilibre n'est pas chose aisée...

DSC_0203

Toujours avec notre nouvel ami à cornes, nous sommes passés ensuite aux choses sérieuses : le labour. À coup de "Yiéyo" (tourne ! en français dans le texte), l'un de nous dirigeait le buffle tandis que l'autre tenait la lame.

DSC_0229

Vint ensuite la session sportive : pour actionner la herse, il suffit de la monter, comme si nous faisions du ski nautique ! Plus facile finalement que la chevauchée fantastique du début... Thaïs a testé en premier et a relevé le défi avec brio !

DSC_0259

DSC_0265

L'étape suivante consistait à écoper l'eau d'une parcelle pour pouvoir ensuite y semer les grains de riz germés. L'écopage se fait à deux, à l'aide d'une bassine en paille que l'on remplit et vide alternativement, en la balançant d'un côté puis de l'autre. Ce récipient est attaché à quatre cordes (deux par personnes).

DSC_0321

Une fois la parcelle débarrassée de son eau, on essaie d'égaliser le niveau de la terre (assaisonnée du restant d'eau) avec une sorte de rateau.
Il s'agit ensuite de semer les grains de riz germés selon un geste précis : main repliée sur les grains, index relevé.
Au bout de vingt jours, les tiges qui ont poussé sont enlevées puis repiquées une à une ailleurs, en lignes.

DSC_0344

Enfin, nous avons vu les différentes étapes suivant la cueillette: nettoyage des brins pour en faire sortir les grains, pilonage dans un mortier, tamisage, tri des grains et de la peau, broyage pour en faire de la farine...
Ces différents outils n'ont plus cours actuellement et sont remplacés par les.machines (quand même très artisanales) que nous avons vues lors de la visite de l'usine à côté du marché.

DSC_0365

DSC_0378

DSC_0387

DSC_0409

DSC_0413

Pour finir en beauté cette matinée déjà bien riche, nous avons cuisiné des ban xeo : des galettes de riz et d'oeuf à la crevette, aux herbes et au soja, qui se mangent roulées dans une feuille de.pâte de riz avec des herbes, de la.menthe t du. Concombre. Mmmmmmm... Un régal !

DSC_0356

DSC_0431

bref, une excursion que l'on avait hésite à faire et qui restera un excellent souvenir de ce voyage d'autant plus que notre guide Huong (francophone) était vraiment adorable ! En plus nous avons eu de la.chance : le beau temps était de la partie après une soirée mousson intense hier... Et c'est en train de recommencer en ce début d'apres-midi ! Cette matinée aura vraiment été une parenthèse.

Posté par teace à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 juillet 2014

Mises à jour

Quelques petites mises à jour sur le blog :
- désormais, vous pouvez savoir qui a écrit l'article grâce au tag "quand Vinz prend la plume" ou "Laeti au clavier" (à quand un tag "c'est Thaïs qui l'a dit" ?)
- les commentaires étaient mystérieusement bloqués sur la plupart des articles... C'est corrigé !
- de même, certaines notifications pour les nouveaux articles ne semblaient pas effectives... Mystère ! Mais corrigé aussi.

Du coup, les abonnés ont peut-être reçu toutes les notifications d'un coup aujourd'hui... Désolée !

Ndlr : Sachant que canalblog reste capricieux sur nos téléphones et que certaines choses (comme les tags) sont possibles sous android mais pas sur mon tél, rien ne dit que de nouveauw bugs ne vont pas survenir... Désolés d'avance !

Et enfin laissez-nous des commentaires... Ça fait toujours plaisir à lire !

Posté par teace à 18:15 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

Ho Chi Minh ville - morceaux choisis

- les chaises, tables et tabourets en plastique qui parsèment les trottoirs et sur lesquels les gens mangent à toute heure

- les masseuses à tous les coins de rue dans le quartier des routards (dont celle qui m'a massacrée... Pas pu dormir sur le dos pendant trois jours !)

- le portrait de l'oncle Hò, partout

- les motos, sur la route, sur les trottoirs, et leurs klaxons

- le marché de Ben Tran et ses vendeuses hors pair : "Please madam, what you looking for ?". Une ambiance incroyable mais surtout oppressante. Les tee-shirts, pantalons et éventails qui se déplient sur notre passage...

- les affiches du gouvernement, au design sympa (le texte peut-être moins mais je n'en sais rien)

- les joueurs de "patenca à la vietnamienne : un volant surmonté de trois plumes, qu'on s'envoie au pied

- les trottoirs encombrés qui servent à tout et à tout le monde sauf aux piétons Des bruits, des odeurs... Nous quittons Ho Chi Minh la grouillante pour Hoi An la tranquille !

- Et pour un apperçu du Da cau vietnamien : 

WP 20140712 003

 

Posté par teace à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 juillet 2014

Ce que je garderai du Delta du Mékong

- les "Hello" lancés à notre intention par tous les Vietnamiens croisés dans les villages ( de 2 à 77 ans)
- les deux roues de toute sorte, motorisés ou non, chargés de 1 à 4 personnes, de meubles, de sacs de rie, de sacs de fruits, de sacs remplis de canards (si si si)...
- les bananes, ramboutrans, ananas, longanes, goyaves, papayes... sur le bord des "routes"
- les klaxons à tout va qui se traduisent généralement par "poussez-vous, j'arrive"
- les maisons sur pilotis, délabréés pour certaines, avec antenne satellite pour d'autres ( en plein milieu du Mékong) l'un n'étant pas forcément incompatible avec l'autre
- les ponts, bien rudes à vélo, qui m'ont fait comprendre l'utilité des vitesses
- les oies, poules, canards (même des roses) partout... Et les canards roses ne le sont que parce que leurs propriétaires les peignent ainsi, pour les différencier de ceux du voisin
- les hamacs, dans les endroits les plus incongrus : dans les maisons, sur les bateaux, dans les bars sur le bord de l'autoroute, dans les soutes des bus...
- les marchands ambulants et leurs carioles, tractées ou poussées, à pied, en moto ou en vélo, pour vendre des gâteaux, des fruits, des glaces, des billets de loterie...
- les rizières évidemment
- les eaux sablonneuses dû Mékong et les îlots de plantes qui en jonchent la surface
- les tombes carrelées dans les jardins (et les tombeaux de famille pour les plus riches)
- les bancs en pierre, gravés du nom du fabricant et de son numéro
- les accidents de la route aussi, malheureusement
- le code la route approximatif : "Thé rule for traffic is no rule" comme le dit Cong, notre guide
- la balade en sampan sous la canopée (maintenant je sais ce que ça veut dire)
- notre guest house, au-dessus de l'eau... Le paradis sur terre, seuls au monde !
- la grand-mère et ses huit petits-enfants, rencontrée sur les.rives du Mékong et son envie de raconter sa vie à quelqu'un
- l'anglais approximatif de Cong mais surtout sa gentillesse.
Bref... On s'en souviendra !

DSC_0097

DSC_0135

DSC_0172

DSC_0199

DSC_0268

 

DSC_0281

DSC_0439

DSC_0351

DSC_0400

 

DSC_0474

DSC_0498

DSC_0550

DSC_0572

DSC_0577

DSC_0592

DSC_0599

DSC_0618

DSC_0650

DSC_0656

DSC_0680

 

 

Posté par teace à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 juillet 2014

Le Delta du Mékong

Après une soirée et une journée à Ho Chi Minh, ville surchargée, bruyante et surpeuplée, nous avions bien besoin (et surtout envie) d'une petite pause au vert.
Rien de mieux qu'une excursion de trois jours dans le Delta du Mékong, avec un guide rien que pour nous... Nous avons finalement choisi la formule "private" mais sans regret aucun. En effet, même si la première halte dans un magasin de souvenirs nous a fait craindre le pire (dix bus de touristes arrêtés au même endroit), nous avons rapidement été rassurés sur notre choix : resto sans autre client que nous trois, guest house paradisiaque avec toujours les mêmes trois clients (encore nous), 20 km de vélo au milieu des.villages hier sans croiser un seul touriste, la même chose ce matin et cet après midi, petit resto de bord de.route (un régal !) avec pause hamac imposée par notre guide... Bref, cela valait vraiment le coup et le retour à la grande ville risque de nous faire un choc !

 

WP 20140710 003

Posté par teace à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 juillet 2014

Pyjama

Ici les femmes portent souvent un ensemble tee-shirt à manches longues et pantalon. Le tout est généralement à motifs très colorés (fleurs ou autres).
Ce soir "Maman, la dame, elle est restée en pyjama toute la journée, depuis ce matin qu'elle est réveillée ???"
:-D

Posté par teace à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :